ICONES DE L’ART MODERNE,
La collection CHTCHOUKINE

Fondation Louis VUITTON

22 octobre 2016 – 05 mars 2017  ( 7/7 j de 7h00 à 23h00)

Exposition temporaire ‘in situ‘ de Daniel BUREN

 

 

L’exposition, légende de ce début de millénaire, rassemble l’une des plus belles collections d’art moderne occidental, acquise par Sergueï Chtchoukine, riche négociant dans l’industrie textile, né à Moscou en 1854 et mort à Paris en 1936.

Dès la réservation du billet, les yeux s’agrandissent, nous sommes invités au pays des merveilles.

Le jour de fête arrive, une belle journée ensoleillée célèbre la découverte.

Privilégiez l’entrée par le jardin d’acclimatation plutôt que l’accès principal par le boulevard, vous gagnerez du temps et traverserez le jardin paysager avec ses attractions qui font toujours la joie des jeunes enfants.

A votre arrivée, prenez le temps d’admirer les verrières, soit 3600 plaques de verre qui habillent cette perle architecturale, ressemblant à un voilier ou encore qui m’évoque un berlingot, cette petite confiserie en forme de pyramide aux jolies couleurs acidulées selon les parfums, et qui pour l’occasion ressemblent à un jeu de damiers aux couleurs complémentaires sur lesquels la lumière joue, glisse ou se réfléchit selon les moments du jour ou de la nuit, grâce aux filtres colorés de l’artiste Daniel Buren.

 


Toutes les louanges ont été faites et je me demande bien ce que je pourrais y ajouter, adjectif qualificatif ou superlatif : alors, ‘c’est purement et simplement beau, époustouflant, prodigieux’.

Rassembler une telle collection relève d’une audace certaine pour l’époque, en particulier en Russie, et du goût sûr d’un homme visionnaire.

Une fois avoir passé le portillon, le contrôle et attrapé un feuillet explicatif, commence la déambulation féerique au travers des 14 salles réparties sur quatre niveaux : Paul Cézanne, Henri Matisse, Claude Monet, Paul Gauguin, Picasso, Pissaro …

Au niveau de la salle 7, échappez-vous sur la terrasse pour reprendre un peu de vos esprits d’avoir vu tant de chefs-d’œuvre. Si vous avez la chance de vous y trouver à la tombée de la nuit, vous découvrirez la magnifique structure en bois de l’oeuvre de l’architecte américain Frank Gehry, la vue magique sur la Défense face à laquelle nous nous sentons comme des lutins au milieu d’une forêt de géants de béton qu’éclairent un millier de lumières scintillantes.

Après cette pause, vous pourrez achever la visite, sans oublier de passer par la librairie dont les ouvrages, photos et produits dérivés prolongent la féerie.

En raison du succès et de l’affluence, l’exposition est prolongée jusqu’au 05 mars prochain.

130 chefs-d’oeuvre vous attendent et, si vous les avez déjà vus, voici une magnifique occasion de les revoir.

MB

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *