Castor Fleuriste

L’art sublimé d’offrir des fleurs

What a beautiful way to offer flowers

Dans son studio-fleurs du Haut-Marais, Castor fleuriste vous propose une façon originale et remarquable de faire plaisir: offrir vos bouquets avec le vase qui les accompagne.

Ancien marchand d’Art, Louis-Géraud Castor a souhaité parfaire l’idée, en conjuguant sa connaissance des Arts Décoratifs à son goût pour les fleurs qu’il choisit  indigènes, parfois exotiques ou de jardins au charme champêtre.

En concertation avec l’artisan, Louis-Géraud Castor fait façonner des pièces en séries limitées, dont l’exclusivité lui est réservée. Un coup de coeur vous portera vers une céramique, que vous préfèrerez ancienne ou plutôt de facture contemporaine, à la ligne épurée, la couverte soyeuse, certaines exceptionnelles dorées à la feuille d’or, véritables oeuvres d’art portant la marque de leur fabrique.

Une tubéreuse perchée au bout de sa hampe, une gracieuse branche fleurie ou une brassée de jacinthes odoriférantes assortie de son vase,  crée immanquablement un effet de surprise à l’hôte qui le reçoit, face à une telle élégance.

A me laisser bercer par la richesse des couleurs, des pétales et des senteurs, m’apparaît la Peinture du Nord avec les tableaux de Natures Mortes magistralement composés, qui offraient au regard la beauté et la délicatesse d’espèces rares ou nouvellement découvertes des collections royales.

La Nature Morte, depuis l’Antiquité, tour à tour liturgique, symbolique, traverse tout le XXe siècle, que l’on retrouve également au sein de l’Art Contemporain, aussi bien chez les Surréalistes que dans le Pop Art.

Ainsi les fleurs magnifient toujours et encore nos intérieurs, et suscitent à la fois émerveillement, admiration et apaisement de l’âme.

A Louis-Géraud Castor chez lequel les fleurs sont bel et bien animées, je dédicacerais volontiers  la définition de Charles Sterling à propos de la Nature Morte :

« Une authentique nature morte naît le jour où un peintre prend la décision fondamentale de choisir comme sujet et d’organiser en une entité plastique un groupe d’objets. Qu’en fonction du temps et du milieu où il travaille, il les charge de toutes sortes d’allusions spirituelles, ne change rien à son profond dessein d’artiste : celui de nous imposer son émotion poétique devant la beauté qu’il a entrevue dans ces objets et leur assemblage ». « La nature morte de l’Antiquité à nos jours. Paris: P.Tisné, 1952.

CASTOR fleuriste – 14, rue Debelleyme 75003 Paris

www.castor-fleuriste.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *